samedi 20 janvier 2018

Once upon a time sampler : janvier

Après le carré du mois de décembre, qui avait pour thème Hansel et Gretel et qui était assez complexe, j'avais un peu peur de m'ennuyer en brodant le mois de janvier qui, tout mignon qu'il soit, est beaucoup plus simple.


Et bien, pas du tout, j'ai adoré le faire lui aussi. Il s'agit de plein de petits éléments mis côte à côte, qui font référence à Blanche-Neige et les sept nains, et apparemment c'est jour de lessive.


Chaque objet m'a ravi : le panier à linge, le miroir, les pommes (mangées en deux bouchées, ça donne faim de s'occuper du linge), et les nains sont juste trop chou, j'aime surtout le brun ! (j'ai un faible pour les bruns ^^)


Je n'arrive pas à croire qu'il ne reste plus que le mois de février à broder... Il faut absolument que je trouve un remplaçant à cette broderie !


mardi 16 janvier 2018

GAAA # 18 : Ann Strong

Encore un carré de ma future couverture, je sens la fin arriver puisqu'il ne m'en reste que deux à faire ! Ce fût très agréable, voire même addictif. Les deux premiers rangs ont nécessité pas mal de concentration, et ensuite roule ma poule ! Le rendu est très joli, j'aime énormément les torsades externes, avec ce mélange de jersey et de point de riz. 


Ce qui est rigolo c'est que l'inspiration de la designeuse, c'est la grenade. Le fruit, pas l'arme ^^ D'ailleurs, le motif central représente ces fruits. Si je n'avais pas lu le descriptif je ne l'aurai sans doute pas deviné mais maintenant que je le sais je trouve que c'est pas mal représenté ! C'est fou comme des personnes peuvent trouver de la créativité dans des objets aussi simples que des fruits et transposer ces idées dans des domaines qui n'ont rien à voir...


jeudi 11 janvier 2018

Cadeaux de Noël

Cette année, on a commencé très tôt à réfléchir aux cadeaux de Noël. Dès octobre, on en avait déjà la moitié. En novembre, presque tous ! Une belle organisation, certes, mais le mot "presque" est important. Parce que pour l'oncle et la tante de l'homme, on ne savait vraiment pas quoi leur acheter. Alors, fin novembre, je prends une décision : je vais leur tricoter des chaussettes. 


Ni une ni deux, je leur demande leurs couleurs préférées et leurs pointures (tant pis pour la surprise, l'important étant qu'ils en soient contents) et je commande de la Holstgarn highland, qui me tentait bien et qui passe en machine. J'ai commandé les coloris Moonsoon et Purple touch et comme il me faut en général une pelote et demie pour une paire de chaussettes, j'en ai commandé trois de chaque couleur afin de nous en faire aussi, à monsieur et à moi. 


La première paire, très féminine, m'a accompagnée lors d'un voyage à Lyon et a bien progressé grâce au tgv qui avait une heure de retard. Il s'agit du patron Artichoke ankle sock qui est très agréable à faire. C'est une taille unique mais j'ai préféré le faire plus petit pour correspondre au pied de la destinataire. J'ai vraiment adoré tricoter ces chaussettes. Il faut dire aussi que la laine, et surtout sa couleur, m'ont ravie du début à la fin. J'ai très hâte de l'utiliser pour m'en faire une paire à moi aussi !


Quand à la deuxième paire... Il ne me restait plus beaucoup de temps, j'ai donc décidé de faire des vanilla socks, soit des chaussettes sans motifs, uniquement en jersey. J'ai suivi les instructions données dans le livre Bullet journal pour tricopathe, en augmentant le nombre de mailles pour en faire une taille 42. Et ce fût long, mais long ! C'est la dernière fois que je fais des chaussettes aussi simples, je peux vous l'assurer ! En plus je ne suis vraiment pas fan de la couleur. Certes, elles sont assez jolies à regarder, c'est parfait pour un homme, mais l'avoir sous les yeux durant tout le processus de tricotage... Je n'avais pas cette envie de sortir mon tricot, vous comprenez ? Enfin, je les ai quand même finies à temps.


Et alors, est-ce que ça leur a plu ? Apparemment. Ils m'ont dit que je pouvais leur en refaire pour l'année prochaine, alors je garde cette idée sous le coude, mais je m'y prendrais beaucoup plus tôt afin de ne pas avoir cette pression ! En tout cas, ce qui est sûr, c'est que ça leur allait, et ça c'est déjà une victoire.

mercredi 3 janvier 2018

Chemise pour homme # 3

Au début de notre relation, l'homme portait de temps en temps une jolie chemise noire qui le rendait très, très séduisant. Je ne sais pas du tout où est passée cette chemise mais ce qui est sûr, c'est que je voulais qu'il en aie une autre pour les fêtes. 


Donc, au dernier marché du tissu de Courtrai, nous avons acheté du coton noir pour lui coudre ladite chemise. Pour modèle, je reste sur mon petit chouchou, celui du livre Casual wear homme de Christelle Beneytout. Je lui en avais déjà cousu deux versions manches courtes cet été, ici je me suis attaquée à la version manches longues. 


Par rapport à la dernière fois, j'ai ajusté un peu plus le patron (j'ai enlevé quatre cm de largeur au total). J'ai aussi rallongé les manches de trois cm. Si on compte aussi le fait que j'avais allongé le corps de 5 cm, on aura fait le tour des modifications que j'ai apportées au patron pour que le résultat aille parfaitement à monsieur.


Je n'ai vraiment pas eu de problèmes pour coudre cette chemise. Je me suis rendue compte que je me suis trompée sur la fente indéchirable, mais il faut vraiment avoir le nez dessus (d'ailleurs l'homme ne s'en est pas rendu compte, gniark gniark), en plus sur du noir c'est très discret.

C'est d'autant moins grave parce que cette chemise ne sera pas la définitive. Le tissu prend toutes les poussières qui passent et surtout il est très raide et pas très confortable selon l'intéressé. Ce qui ne l'empêchera pas de la porter en attendant que je lui en refasse une dans un meilleur tissu.


C'est dommage parce que vraiment, je trouve qu'elle lui va super bien. Dès qu'il l'a enfilée pour faire les photos j'ai cru voir un autre homme, très classe et même, muy caliente ! Oh, je vais lui en coudre, des chemises, c'est sûr !  

vendredi 22 décembre 2017

Once upon a time sampler : décembre

Alors, là, the Frosted Pumpkin Stitchery envoie du lourd avec ce thème du mois de décembre ! Cette fois-ci, c'est Hansel et Gretel qui sont mis à l'honneur. Eux et aussi la sublime maison de la sorcière, en bonbons et pain d'épice, saupoudrée de neige et entourée de jolis sapins... C'est parfait comme ambiance de Noël.


En plus, cette partie du patron est délicieusement compliquée. Bon, ça reste du point de croix donc rien d'insurmontable, mais j'ai bien réfléchi à l'ordre que j'allais suivre pour broder. 


On voit que la difficulté a été vraiment préparée pour augmenter tranquillement tout le long de l'année. J'espère ne pas être trop déçue quand je vais broder le mois de janvier... Ceci dit, même facile, ça reste trop chou à faire ^^


Hansel et Gretel sont très mignons aussi, on dirait vraiment des petits autrichiens de la Mélodie du Bonheur, tout roses et tout propres ^^ Bref, encore une fois, je me suis régalée.


mardi 19 décembre 2017

The Weasley Homestead

On a trouvé LE patron parfait de chaussettes pour mon homme. A la base, j'avais surtout choisi ce modèle pour avoir un point bonus dans le cadre du tournoi de Knittich, mais dès qu'il les a essayées, il m'a affirmé être si bien dedans qu'il ne voulait plus que celles-là.


La raison ? Le fait que toute la chaussette ou presque est tricotée avec des côtes brisées, et qui dit côtes, dit un rendu plus serré autour du pied, ce qu'il apprécie beaucoup. Les autres paires que je lui ai faites lui donnent l'impression d'être un peu trop lâches, même s'il apprécie de les mettre.


Bon, je n'aime pas trop tricoter plusieurs fois la même chose, mais pour lui je ferais des efforts, d'autant plus que c'est un petit projet, quand même. En une semaine c'est plié. Et puis c'est un point assez agréable à tricoter même s'il faut compter et le rendu est plutôt sympa je trouve.

Comme d'habitude, en-dessous du pied, j'ai tricoté 3 pouces en côtes 1/1, ce qui fait que ses chaussettes ne glissent pas dans ses chaussures. 

La laine est de la Goomy 50 de Bergère de France. J'aime assez cette laine, l'inconvénient étant qu'ils n'ont pas beaucoup de coloris ! Mais bon, il y a tellement de laines à chaussettes à tester... La prochaine sera la Highland de Holstgarn, l'une d'entre-vous l'a-t-elle déjà tricotée ? Si oui, qu'en pensez-vous ?


dimanche 10 décembre 2017

Mélilot # 1

En ce moment, niveau style vestimentaire, je me cherche et si je me perds souvent, je me trouve parfois aussi. J'ai eu pas mal de coup de mou en couture, j'ai cousu des pièces qui ne m'allaient pas, souvent parce que le patron ne correspondait pas à ma morphologie ou à mon style, parfois parce que le tissu n'allait vraiment pas, et de temps en temps un peu des deux.

Mais aujourd'hui... aujourd'hui, je vous présente un combo parfait. Une pièce que je n'avais plus portée depuis très longtemps, j'ai nommé la chemise.


Et pas n'importe quelle chemise, mais la Mélilot, de Deer and Doe. Il m'a fallu du temps avant qu'elle ne me plaise, la plupart du temps je la trouvais trop "sévère". Mais après avoir vu une jolie version à carreaux j'ai décidé de sauter le pas.

J'ai trouvé une jolie cotonnade dans une petite mercerie à Lille dans laquelle était organisé un tricothé spécial Knittich. C'est un tissu d'Atelier Brunette (le remember me) et la qualité est au rendez-vous. Ni une ni deux, j'ai décidé de sauter dessus et de me lancer. Je n'ai même pas fait de toile et je m'attendais à moitié à ce que ça ne m'aille pas du tout (et pourtant il fût une époque où je ne portais presque que des chemises).


Et j'en suis vraiment ravie. Elle est presque parfaite (je rajouterais 5 cm aux manches pour la prochaine). Je la trouve très flatteuse et en même temps très pratique : la forme liquette, assez longue, couvre bien le bas du dos et du ventre. Le décolleté est à la fois séduisant et sage, je n'ai vraiment plus peur de me pencher pour une raison ou une autre. En plus, elle va autant avec une jupe qu'avec un pantalon et se marrie très bien avec deux de mes gilets préférés.


Ce qui m'inquiétait un peu, c'est qu'il faut la repasser. Et je ne repasse pas du tout (c'est d'ailleurs pour ça que j'aime tellement le jersey). Mais pour un résultat pareil, je veux bien faire un effort, d'autant plus que la planche à repasser est souvent de sortie puisque je couds très régulièrement en ce moment.


J'ai déjà acheté du tissu pour la prochaine, aussi un Atelier Brunette, le "sparkle midnight blue", trouvé au marché du tissu de Courtrai. J'ai très hâte de m'y mettre !